Relations Publics : Les nouvelles tendances qui impactent le métier

Relations Publics : Les nouvelles tendances qui impactent le métier

Zahra Bouras

Zahra Bouras

Country Lead and Account Director at Firefly Communications

 

  • Le podcast, nouvel eldorado :

Devenu LA star incontournable aux Etats-Unis avec un marché en constante progression de 220 millions de dollars, le podcast continue son bout de chemin dans l’Hexagone. Ainsi, en 2017, 39% des Français avouaient déjà être séduits par la technologie. Si les chaines de radio traditionnelles comme France culture, RTL ou Europe 1 ont depuis longtemps intégré le podcast à leurs services, les entreprises se lancent aussi dans l’aventure. C’est notamment le cas de Sephora ou de Chanel qui se sont appropriées la voix pour attirer un public avide de nouveautés (et de conseils beauté !). Face à un tel phénomène, les agences de relations publics sont de plus en plus nombreuses à évaluer sa pertinence pour l’ajouter à leurs offres de services client existants, mais aussi pour leur communication interne. En effet, quoi de mieux qu’un podcast pour remplacer les traditionnels blogs et newsletters en perte de vitesse ?

 

  • La démocratisation du v-commerce :

Technologie phare de 2018, l’assistant vocal va encore faire parler de lui cette année. En effet, au cœur des innovations présentées lors du dernier CES, l’assistant vocal n’est plus réservé aux enceintes et smartphones. Désormais, il s’intègre dans tous les objets du quotidien, allant du réveil, au miroir ou encore à la poubelle. Ainsi, les entreprises ont tout intérêt à se pencher sur leur stratégie de référencement vocal à l’heure où la voix devient la nouvelle interface pour se connecter avec Internet (en parallèle de la recherche clavier classique). Face à cette évolution, il est probable que les agences de relations publics soient de plus en plus sollicitées et impliquées dans les stratégies v-commerce de leurs clients, où le SEO vocal sera le nouveau nerf de la guerre.

 

  • Une vidéo omnipotente :

En 2018, les stories Instagram et les autres contenus de live streaming (tels que Brut) ont confirmé leur place de choix dans le cœur des Français. Face à l’apogée d’un format vidéo dit « vertical », les entreprises ont donc tout intérêt à se passer du traditionnel format 16/9ème et de s’assurer de réaliser des vidéos dites « mobile-friendly » correspondant à la consommation nomade de ce type de contenu. La vidéo étant désormais omniprésente dans tous les supports médiatiques confondus (presse traditionnelle comme réseaux sociaux), nombre d’agences de relations publics commencent à intégrer la réalisation vidéo au sein de leurs catalogues de services. Une corde supplémentaire à un arc déjà bien fourni, permettant d’accompagner les clients sur un format couteux mais ô combien stratégique.

 

  • Fakes news et confiance fragilisée :

Les « fake news » ont fait de nombreuses fois « la une » l’an passé. En réaction à un tel phénomène, le public fait désormais preuve d’une grande exigence en matière de véracité de l’information et de transparence pour l’ensemble des acteurs de la vie publique (gouvernements, associations, institutions, entreprises, médias…). Face à une défiance accrue vis-à-vis des médias, les agences de relations publics doivent notamment redoubler d’efforts pour garantir la véracité, la qualité et la traçabilité des informations fournies aux journalistes. L’enjeu étant notamment d’instaurer une relation de confiance avec ces derniers, la relation étant au cœur du métier.

 

  • Le règne de l’engagement :

Désormais, les influenceurs sont devenus incontournables pour la promotion des produits et services d’une entreprise. Mais face à certaines dérives (telle que le trafic d’abonnés) ou encore des changements de ligne éditoriale de la part de personnalités ne souhaitant plus faire des tests produits, il est nécessaire que les professionnels des relations presse adaptent leurs relations et stratégie influenceurs.  Ainsi, comme pour les journalistes, ces derniers doivent veiller à instaurer une relation de confiance qui se doit d’être privilégiée, personnalisée et entretenue. De même, de plus en plus d’agences conseillent désormais aux marques de se tourner vers les micro-influenceurs. Ayant une influence moindre que les stars des réseaux sociaux, ces derniers bénéficient toutefois d’une communauté très active et engagée, éminemment plus intéressante en termes de cible pour une marque souhaitant développer sa visibilité et ses ventes.

Share this story:

Read more from the blog

Comms planning

What can 'The Rise and Fall of Abercrombie & Fitch' teach us about managing reputations?

Lucas Jackson analyses Netflix's latest documentary on Abercrombie and Fitch, discussing its impact on reputation. ...Read more

Lucas Jackson
Lucas Jackson
Tech News

April showers bring May flowers in the form of exciting tech innovation

May has brought a range of innovation across the tech sector, from AI to VR and more. ...Read more

Megan Hogg
Megan Hogg
Claire Walker

A virtual playground: How can VR tools benefit your comms efforts?

As VR adoption increases, the technology is transforming both the world of work and our personal lives. How can comms professionals leverage VR for campaigns? ...Read more

Claire Walker
Claire Walker

Add a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Is it time to shape your reputation?

We operate in London, Paris and Munich, and have a network of like-minded partners across the globe.

Get in touch

Sign up to Spark, our newsletter

Receive thought pieces from our leadership team, views on the news, tool of the month and light relief for comms folk

You can unsubscribe at any time, please read our privacy policy for more information